Après la recette de l’ultra-calorique-mais-néanmoins-grosse-tuerie qu’est le Kouign-Amann, vous pouvez relâcher une partie – juste un peu – de la grasse pression pour cette autre spécialité de la région : le FAR BRETON. 

Globalement, on peut identifier le far comme un « cousin » du clafoutis qui, selon des sources fiables (oui, bon, Wikipedia), se dégusterait traditionnellement nature. Sauf que voilà, la plupart du temps, on le fait aux pruneaux, et c’est donc cette recette que je vous propose pour le #ChallengeSucré.

Contrairement au Kouign-Amann, je dois avouer que j’avais beaucoup moins de pression pour cette réalisation (que j’ai d’ailleurs faite entre deux temps de repos de pâte du premier) et je dois dire que j’avais plutôt raison de ne pas stresser : c’est un BONHEUR à cuisiner pour ceux qui n’ont pas envie de se prendre la tête, mais qui voudraient quand même faire un dessert gourmand et gouteux. Alors, à vos fouets…

Prêts ? Nous voilà en route pour la…

Far_Breton_1

Deuxième partie :

Temps de préparation global : 40 minutes
Temps à prévoir en amont pour les pruneaux : 30 minutes si possible

Temps de préparation de l’appareil à far : 10 min (en y allant tranquillement)
Temps de cuisson : 30 minutes

Les ingrédients :

– 4cl de rhum patissier
– 120g de farine
– 80g de sucre
– 4 oeufs
– 50cl de lait entier (ou du lait Ribot pour les puristes)
– 200g de pruneaux sechés dénoyautés
– Quelques noisettes de beurre demi-sel pour le moule et la sortie du far.

La recette :

Pour commencer… Un petit plus pour apporter du goût aux pruneaux : les laisser baigner dans une assiette creuse, recouverts d’eau tiède, du rhum (et d’un peu de sucre). Le tout à réserver pendant une petite demi-heure.

1. Les choses sérieuses commencent. Préchauffer le four à 210°C.
Dans un saladier, blanchir les oeufs entiers avec le sucre (au fouet, en mélangeant vivement) puis ajouter la farine tamisée en plusieurs fois pour obtenir un appareil lisse.

2. Ajouter le lait jusqu’à retrouver un mélange homogène.

3. Verser la préparation dans un moule préalablement beurré (pour éviter que ça colle au démoulage !) puis répartir les pruneaux égouttés au fond du moule. Pour éviter d’éclabousser partout, bien se mettre au plus près de la pâte pour déposer les pruneaux 🙂

4. Enfourner pendant 30 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit bien doré. Pour voir si le centre est bien cuit, enfoncer un couteau au centre du far.. s’il ne ressort pas avec de la pâte partout autour, c’est que c’est cuit !
Astuce n°2 : si le centre n’est pas tout à fait cuit et que les bords sont déjà trop dorés, il suffit de prendre une feuille d’aluminium et de la déposer sur le dessus de votre far, cela empêchera la coloration tout en maintenant la cuisson.

5. Et pour finir en beauté, badigeonner le far de beurre demi-sel à la sortie du four.

Je vous conseille de le mettre au frais quelques heures avant de le déguster, il n’en sera que meilleur !

Far_Breton_2

Conclusion :

Une recette simple et efficace qui – je crois – a fait le bonheur des testeurs. On peut dire qu’on est à -1 recette du #ChallengeSucré !

… et bon appétit ! (je vous laisse le soin de faire la traduction en breton, je ne me risquerai pas ;))

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s